Dessin, organisation, réseau, savoir s’organiser pour ses travaux

Quand on veut pouvoir faire ses travaux soi-même, quel que soit le type de travaux, il est indispensable de procéder avec sérieux et en respectant plusieurs points cruciaux que nous allons voir ensemble dans cet article. Si la liste de ce que vous devez faire n’est pas exhaustive, nous avons décidé ici d’insister sur trois points précis que sont le dessin, l’organisation et le réseau.

Dessin : mieux appréhender l’espace avec le dessin en perspective

La première des choses à faire quand on doit faire des travaux par ses propres soins, dessiner la ou les pièces de votre intérieur dans lesquelles vous allez faire des travaux. Bien sûr, s’il ne s’agit pas de revoir la structure de la pièce, vous n’aurez pas besoin de dessiner cette dernière et encore moins en perspective dans son entièreté mais simplement la zone de travaux en question.

En revanche si vous réaménagez une pièce, le fait de coucher cette dernière sur le papier vous permettra d’y voir bien plus clair et de mieux l’appréhender. Cela pourrait considérablement changer vos idées dans la mesure où les perspectives, d’aménagement cette fois, pourraient mieux vous sauter aux yeux.

Même si vous envisagez de revoir l’intérieur de votre maison ou appartement de fond en comble, il vous faudra tout de même procéder pièce par pièce. Comme c’est expliqué icisavoir dessiner en perspective, vous demandera un peu de pratique, mais en vous exerçant plusieurs fois avant de vous lancer, vous devriez réussir à dessiner les pièces de votre maison en perspective. Bien évidemment, si vous connaissez un ou une experte en la matière, demandez-lui si il ou elle peut vous donner un peu d’aide.

À partir du moment où vous aurez les dessins de vos pièces en perspective, il sera plus facile de penser et de structurer vos travaux. Et si vous n’en avez pas les moyens, dessinez tout de même la pièce normalement (sans perspective), cela vous aidera tout de même à y voir plus clair et si vous faites des travaux dans tout votre maison ou appartement, ayez aussi un plan d’ensemble.

Organisation : procéder avec méthode étape par étape

Deuxième des choses importantes quand on souhaite faire ses travaux par soi-même sans faire appel à un ou plusieurs professionnels, savoir s’organiser. Vous ne pouvez pas vous permettre d’effectuer les opérations dans le désordre. Il faut procéder étape par étape et effectuer chaque opération dans un certain ordre.
En fonction de ce que vous devez réaliser, documentez-vous, profitez de ce qu’à l’ère d’Internet et des tutoriels en vidéo on trouve aisément de l’information utile partagée gratuitement pour savoir précisément comment un professionnel du bâtiment procéderait à votre place.

N’hésitez pas pour cela à vous informer sur plusieurs sources différentes et à recouper les informations concordantes qui sont assurément des étapes incontournables. Listez le tout sur un document qui sera votre feuille de route et que vous pourrez facilement suivre point par point. Avant de vous lancer tête baissée, assurez-vous que vous avez bien tout le nécessaire pour chaque étape et qu’il n’y a pas de facteurs bloquants. Combien de travaux ont été entamés avant de se rendre compte qu’il allait être impossible de les mener à leur terme ? La réponse est beaucoup trop ! C’est un piège dans lequel vous devez à tout prix éviter de tomber si vous voulez effectuer vos travaux vous-même.

Vous avez tout ce qu’il vous faut ? Aucune des étapes que vous avez listées ne présente un caractère bloquant que vous n’allez pas savoir surmonter ? Vous pouvez vous lancer, mais avant cela, il paraît judicieux de savoir s’entourer de quelques personnes de confiance pour vous aider.

Réseau : savoir s’entourer des bonnes personnes

Pour une multiplicité de travaux que vous pourriez être amené(e) à réaliser par vous-même vous ne pourrez procéder seul(e). Il va donc falloir vous demander de l’aide et vous entourer d’une ou plusieurs personnes.

Comme nous l’avons vu plus haut en ce qui concerne le dessin en perspective, il est toujours appréciable de pouvoir compter sur des personnes qui possèdent des compétences complémentaires aux vôtres et de s’entraider quand c’est possible (ce qui impliquera aussi logiquement de rendre la pareille dans l’autre sens quand la situation se présentera).

En matière de travaux dans un intérieur, il y a des compétences dans certaines disciplines qui sont tout à fait appréciables : compétences en électricité, en plomberie, savoir porter du lourd, savoir se faufiler dans des espaces exigus… il arrive parfois que certaines personnes aient un profil de couteau suisse, expert(e) du bricolage et des travaux en tout genre, mais il faudra de toute façon parfois pouvoir compter sur plusieurs personnes simultanément en fonction de ce vous devrez faire. Vous devrez donc vous constituer un réseau de connaissances pour toutes ces capacités utiles. Commencez par cibler les personnes de votre entourage direct et avec qui vous entretenez de bonnes relations et demandez à votre entourage s’il vous manque parfois une compétence donnée s’ils ne peuvent pas vous conseiller quelqu’un. Avec une vision précise, une bonne organisation et des personnes de confiance autour de vous, vous voilà fin prêt(e) à faire vos travaux.

Read More
ranger chantier

Comment bien ranger ses outils et son chantier

Bon comme vous le savez, je fais pas mal de choses, mais j’ai un gros point négatif : JE NE RANGE JAMAIS ! D’ailleurs je pense que je ne suis pas le seul, alors n’hésitez pas à vous manifester. Du coup j’ai ma femme qui gueule souvent comme quoi c’est le bordel et que la maison est devenue un vrai parcours du combattant. Je dois avouer qu’elle n’a pas tord !

Le problème réside que je prends pas souvent le temps de ranger, entre le boulot, les choses à faire dans la maison il me reste parfois que très peu de temps pour réaliser les travaux la semaine, alors chaque heure est importante et il faut la rentabiliser au maximum.

Du moins je pensais que si j’enchainais les travaux sans ranger le matériel derrière moi ça irait plus vite. Finalement je me suis rendu compte que je perd beaucoup de temps à tout chercher ! Le forêt de 8 que j’ai balancer dans une sacoche, les vis de 20mm que j’ai éparpiller un peu de partout dans la maison. Et le tournevis plat qui se retrouve sur la terrasse ! Oui tu sais ce tournevis que tu as l’impression qu’il est vivant et qu’il se déplace tout seul dans la maison. Bon je pense qu’il a fini là-bas quand je suis parti fumer une clope tournevis à la main et que tant que je n’en avais pas besoin, il est resté sur la terrasse !

Alors comment mieux organiser son chantier ?

La caisse à outils

Le top du top pour moi ça reste les caisses à outils, je parle des vraies caisses pas des trucs en plastiques avec 3 bacs vendu dans les grandes enseignes de bricolage qui 1 semaine plus tard sont devenues un vrai fourre tout ! Par exemple la Caisse à outils Kraftwerk fait le taff, avec les différents modules de rangement au moins chaque outils à sa place !

Le plan de travail et l’espace mural

Si tu as de la place alors le plan de travail, avec les outils accroché au mur est pour moi aussi un très bonne solution, mais personnellement je n’ai pas de garage et si je tente de le faire dans le salon je ne suis pas sur que ma femme aime la décoration !

Les sacoches

Après il y a les sacoches de rangement, sur le principe elles peuvent être utile pour le rangement mais si comme moi tu es un peu bordelique, finalement elles vont finir comme la caisse en plastoc ! Un vrai fourre-tout. D’ailleurs ma sacoche de perceuse est full, tu trouve dedans des forêts (ok pour une sacoche de perceuse), un couteau à placo, des tuyaux et raccords de plomberie, et pour les voleurs qui tentent de mettre la main dedans sans mon consentement, des lames de scie sauteuses ! Comme quoi finalement elle ne me sert à plus grand chose quand on parle de rangement du chantier.

Voilà je ne suis pas sur que tu rangeras mieux, du moins moi j’essaye de faire un minimum d’effort aujourd’hui pour finalement gagner du temps. Mais à de la se dire que je suis devenu parfait, faut pas rêver non plus 😉

 

Read More

Faut-il construire soi-même un cabanon en bois ou l’acheter en kit ?

Un chalet en bois est un très bon investissement, car il vous permet de disposer instantanément d’espace pour ranger l’équipement de jardin, les outils, le matériel de jardinage et tout ce que vous ne voulez pas à l’intérieur de la maison. Avant d’en profiter, vous devez décider si vous souhaitez acheter un abri de jardin bois en kit ou réaliser votre propre construction. Quels sont les avantages et des inconvénients de chaque option ?

Quels avantages d’acheter un cabanon en bois en kit ?

Le plus gros avantage de la cabane en bois préfabriquée est que tout le travail est fait pour vous. Tout ce que vous avez à faire est de sélectionner le modèle qui vous intéresse et le monter dans votre jardin. Vous pourrez peut-être même faire installer le cabanon en kit par un professionnel. En réalité, il est possible de payer pour tout. C’est parfait si vous n’êtes pas un bon bricoleur, si vous manquez de temps ou si vous n’avez pas les outils nécessaires.

Quels avantages de construire le chalet vous-même ?

Si vous êtes quelqu’un qui aime construire des choses, ce seul argument peut justifier l’auto-construction de votre cabanon de jardin en bois. Vous pouvez trouver des plans et des instructions pour la construction d’un chalet en ligne ou imaginez un modèle totalement personnalisé. Cela peut d’ailleurs être souhaitable, si vous disposez d’un espace extérieur contraint. De plus, vous pouvez chercher à faire des économies financières grâce à un tel projet DIY.

Monter un abri de jardin en bois en kit est plus simple

En règle générale, il ne faut pas beaucoup d’outils pour monter un kit. Tout est déjà coupé et prêt à l’emploi. Il vous suffit d’assembler les différentes pièces. Au plus, vous aurez besoin d’un marteau, d’une perceuse et d’un tournevis. Un mode d’emploi fourni par le fabricant vous guidera pas à pas dans le montage.

Par contre, si vous vous engagez dans la construction de votre propre cabanon, vous allez devoir réaliser le projet de A à Z. Il vous faudra concevoir le plan, à moins que vous ne trouviez un modèle existant à reproduire. De plus, vous allez devoir déterminer toutes les pièces de bois à acheter (les modèles, dimensions…) et réaliser les commandes. Enfin, aurez probablement besoin de nombreux outils supplémentaires, notamment des scies circulaires et quelques autres outils électriques.

Créer un cabanon DIY n’est pas nécessairement moins cher

En théorie, l’auto-construction est moins chère que le kit. Cependant, il y a certaines variables à considérer qui pourraient en fait rendre la construction de votre propre chalet plus coûteuse.

Par exemple, si vous ne disposez pas des outils nécessaires, vous pouvez augmenter significativement le coût de votre remise en bois. Si des outils ordinaires (marteaux, tournevis…) ne représentent qu’une petite somme d’argent, les scies circulaires, les ponceuses électriques et autres outils électroportatifs sont bien plus onéreux.

Par ailleurs, vous pouvez plus facilement vous tromper avec l’auto-construction et ainsi augmenter le tarif. Par exemple, vous pouvez acheter une pièce de bois inutile ou faire accidentellement une mauvaise coupe. Enfin, il est bien plus difficile de tenir un budget lorsqu’il y a de multiples dépenses, ce qui est le cas avec le projet DIY.

Auto-construire son abri de jardin en bois permet une totale personnalisation

Le principal avantage de la construction de votre propre cabanon est que vous pouvez réaliser le projet dont vous rêvez. Vous créez le chalet en le personnalisant entièrement pour mieux répondre à vos besoins personnels, tout en s’adaptant à vos contraintes. Par exemple, si vous disposez d’un petit espace dans votre jardin ou s’il a une forme particulière, vous pourrez tout de même avoir le chalet qu’il vous faut.

Si vous avez l’expérience et le temps disponible, vous pouvez facilement ajouter toutes sortes de fonctionnalités à votre abri. Vous pouvez créer des meubles en bois, ajouter des fenêtres ou l’isoler, ce qui vous permet d’utiliser l’abri de jardin pour toute sorte d’usages. Vous pouvez même ajouter l’électricité. Il n’y a aucune limite à la personnalisation. Bien sûr, cela augmentera le coût du projet, mais au moins vous pourrez avoir le type exact de chalet qui correspond à vos besoins, et non une remise de base conçue pour tout un chacun.

Acheter un modèle en kit prend moins de temps

Pour entreprendre la construction de votre propre abri de jardin en bois, vous devez de manière réaliste décider si vous avez le temps nécessaire pour vous y consacrer sérieusement. Il s’agit d’un projet d’envergure, même pour une petite surface. Si vous préférez passer le week-end à vous détendre et profiter de la vie, ou si vous êtes toujours en train de courir, d’aller à un match de football avec vos enfants ou de participer à votre événement sportif préféré, aurez-vous le temps pour construire le cabanon ?

Si vous ne le faites pas, ou si vous n’êtes pas sûr, vous ferez mieux d’acheter un modèle en kit au lieu d’essayer de le créer vous-même. Passer des semaines, voire des mois, sur un projet qui n’avance pas est démoralisant.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse pour savoir si vous devez acheter un abri de jardin bois en kit ou le construire vous-même. Quoi que vous décidiez de faire, sachez simplement qu’avoir une remise extérieure vous offre instantanément plus d’espace de stockage sans dépenser une somme pharaonique pour une extension de maison.

Read More
travaux de renovation

Quels travaux de rénovation faire soi-même, lesquels laisser à un professionnel ?

Votre maison a besoin d’être refaite. Vous aimeriez essayer de faire certaines améliorations vous-même et économiser ainsi de l’argent ? Mais il vaut mieux laisser certains projets aux professionnels. Comment juger les travaux à faire soi-même ou non ?

Les travaux de bricolage peuvent certainement être très gratifiants, à la fois en termes d’économies et de sentiment d’accomplissement que vous ressentirez lorsque vous transformerez votre espace de vie en la maison de vos rêves. Cependant, si vous choisissez les mauvais projets, vous perdrez votre temps et finirez par payer plus cher pour faire refaire les travaux correctement. Voici comment classer vos projets en réalisables ou à déléguer :

Cela vaut-il le temps et les efforts à y consacrer ?

Faire du bricolage peut vous faire économiser de l’argent. Mais cela vous coûtera du temps et l’énergie. Avant même de vous demander si vous êtes capable de réaliser un projet, réfléchissez au temps dont vous disposez pour le mener à bien et si cet investissement en temps en vaut la peine.

Par exemple, si vous voulez rénover toutes les armoires et tous les comptoirs de votre cuisine, assurez-vous que vous êtes prêt à avoir une cuisine dans un état inaccessible pendant des semaines, voire des mois. Les nombreux projets que vous pouvez réaliser en un week-end sont parfaits eux pour le bricolage. De même s’ils peuvent être étalé dans le temps sans entraver votre confort de vie. C’est le cas, par exemple, de la peinture, de l’aménagement paysager et de l’aménagement d’un sous-sol.

N’oubliez pas non plus que si vous pouvez économiser de la main-d’œuvre en réalisant vous-même un projet, les matériaux eux-mêmes peuvent coûter plus cher que vous ne le pensez. Les professionnels ont tendance à obtenir de meilleurs prix.

Quel-est le degré de risque ?

Nous pouvons également exclure d’emblée certains types de projets : Ceux qui sont susceptibles de vous blesser gravement ou d’endommager gravement votre maison. Il s’agit notamment de tout ce qui concerne les lignes électriques principales ou les conduites de gaz naturel. Car, de toute évidence, vous ne voulez pas brûler votre maison ou provoquer une explosion. Dans la plupart des cas, on écartera aussi les travaux de plomberie. Par exemple, il n’est pas difficile de réparer des toilettes ou de mettre un nouveau robinet, mais tout ce qui va au-delà est souvent au-delà de nos capacités. Il en est de même pour tous les travaux en hauteur. Par exemple, l’isolation d’une maison peut vite devenir dangereuse. Il vaut mieux faire appel à un professionnel pour ça.

Certains projets présentent également des risques plus importants pour votre maison elle-même. Par exemple, abattre un mur semble assez simple. Mais, s’il s’agit d’un mur porteur ou si vous ne savez pas qu’il y a du câblage électrique ou de la plomberie derrière, vous aurez de sérieux problèmes. Méfiez-vous de tout projet qui pourrait affecter l’intégrité structurelle de votre maison.

Avez-vous les connaissances, les compétences et l’équipement ?

Il vaut mieux engager des professionnels lorsque les conséquences d’un désordre sont possiblement graves (par exemple, des problèmes de plomberie non évidents). Il est aussi préférable d’appeler un pro lorsque le coût de votre temps serait trop élevé en comparaison de l’argent gagné. Comme par exemple pour une rénovation entière de cuisine.

Ensuite, si vous raisonnez en termes d’argent, réfléchissez bien à tout le matériel que vous devriez acheter. Allez-vous vous en resservir par la suite ? N’est-ce pas de l’argent jeté par les fenêtres ? Essayez d’avoir une vision macro sur l’ensemble des travaux à faire pour juger cela.

Comment commencer à faire des travaux de bricolage ?

Vous souhaitez vraiment commencer le DIY ? Rien ne sert de s’attaquer à des gros chantiers. Commencez petit. Lorsque vous débutez, prenez confiance en vous avec de petits projets et progressez à partir de là. Les petites réparations, telles que le remplacement des poignées des armoires ou l’installation de nouveaux luminaires, peuvent aussi souvent constituer de grandes améliorations en termes d’apparence et de fonctionnalité. Cela donnera du cachet et de l’originalité à votre intérieur. De plus, cela vous aidera à prendre en mains les différents outils.

Si vous avez une grosse rénovation en vue, vous pouvez aussi aider les pros. Des parties du projet à réaliser soi-même peuvent être indiquées par le professionnel. Vous pouvez économiser beaucoup d’argent sur des projets plus importants en faisant un bricolage partiel. Attaquez-vous aux parties du projet les plus simples. Pour la rénovation d’une salle de bains, vous pouvez faire vous-même la peinture et les petites installations.

Read More

Créer un espace zen dans son appartement

Avec le rythme de vie moderne toujours plus stressant, les tensions augmentent chaque jour et il est devenu primordial de trouver un lieu pour se détendre et reprendre des forces. Ces énergies négatives qui nous traversent au quotidien, s’accumulent et peuvent vite devenir un problème si on ne prend pas le temps de se détendre.

Sachez qu’il n’y a pas que les vacances pour s’autoriser des moments de relaxation. Votre chez-vous peut être aménagé de telle sorte que ce soit un lieu propice à la détente et à la relaxation. Continuez de lire cet article pour savoir comment créer votre espace zen chez vous.

Les accessoires indispensables

Les accessoires nécessaires pour créer un espace zen vont associer les couleurs et les parfums qui vous ressemblent et vous réconfortent. Il n’est pas difficile de créer un cadre zen. Il suffit d’avoir une bonne luminosité, un peu de verdure, et vous aurez votre cocon zen à la maison. Les couleurs recommandées sont le beige crème et le rose que vous pouvez marier avec du blanc ou du gris pour créer un sentiment de calme et d’apaisement.

Pour vous faire plaisir tout en contribuant à la décoration, vous pourriez utiliser un porte encens cascadeCes supports d’une grande qualité sont excellents pour la détente et diffusent vos parfums préférés dans le plus grand confort. Ils font partie de ces objets à la fois surprenants et utiles que l’on peut utiliser au quotidien. En quelques minutes seulement, vous arriverez à vous détendre et à profiter des bienfaits de vos encens naturels.

La lumière et vos luminaires dans l’ensemble, jouent beaucoup sur votre espace zen. Si vous disposez de lumière naturelle, alors vous êtes chanceux. Vous pourrez profiter des rayons du soleil chez vous dès que possible. Le soir, il vaut mieux opter pour une lumière tamisée afin de vous détendre. Les plantes apaisent également, et nous vous recommandons les feuilles rondes qui ont cette capacité à rassurer. D’ailleurs, si vous ne le saviez pas encore, les cactus et les bonzaïs ne rentrent pas dans le cadre du Feng Shui. Si vous le pouvez, préférez des azalées ou des bégonias pour dépolluer votre espace zen.

Votre lieu de repos

Votre espace zen est votre coin de repos du quotidien. Imaginez-vous avoir passé une journée très fatigante et très stressante et que vous attendiez ce moment précis pour vous relâcher complètement. Il est donc indispensable d’avoir une maison calme, sans bruit avec des objets et des parfums qui vous rassurent. Cet espace zen sera donc dédié à la réflexion, à la méditation et à la respiration consciente. Si vous appréciez le yoga, cet espace peut aussi être dédié à vous connecter avec votre corps afin de reprendre de l’énergie.

Chez vous, donc, aménagez un coin dans votre salon complètement dédié à votre relaxation. Il faut avoir assez d’espace pour pouvoir vous étirer, lire et faire le vide. Évitez toutes les distractions comme la télévision, le téléphone, et d’autres sons qui pourraient vous perturber. La seule exception sera une musique douce qui vous permettra de vous relâcher complètement.

Vous n’avez pas besoin de grands espaces. Le plus important est d’avoir un petit coin avec une table et un tapis. Un coussin fera très bien l’affaire pour pouvoir vous isoler. Pensez donc à un endroit de votre appartement qui serait dédié à la pratique du zen. Si vous souhaitez complètement vous isoler du monde extérieur, vous pourriez rajouter un rideau ou un store à vos fenêtres pour rester au calme et ne pas être distrait par ce qu’il se passe à l’extérieur.

Le confort à votre image

Le confort de cet espace zen jouera fortement sur votre motivation à méditer et à vous concentrer. Plus vous rendrez cet espace personnel et à vous et plus vous serez à même de vous reposer et de reprendre votre énergie. Cet espace zen doit être un endroit qui vous ressemble et qui vous donne envie d’y passer du temps. Mettez dans cet espace tout ce qui vous est plus cher comme une photographie, un livre inspirant ou un tableau qui vous rappelle un événement agréable de votre vie.

L’idéal est de tendre vers le lâcher-prise complet. Pensez à tous ces objets et aux odeurs qui vous permettent de vous reconnecter avec votre corps et avec votre esprit. Les bougies parfumées sont excellentes pour vous permettre de vous concentrer sur quelque chose de simple. Pensez, bien entendu, à bien vous hydrater et à opter pour une alimentation saine pour ne pas stimuler d’émotions négatives quand vous rentrez chez vous.

Read More
travaux salon

6 façons de transformer votre salon en un lieu confortable

La moitié d’entre nous passe la majorité de notre temps à la maison, dans le salon. Surtout en ce moment. C’est le cœur de la maison. Il est là pour se lover avec un bon livre, recevoir des amis, regarder un bon film. Et lorsque vous passez autant de temps dans une pièce, vous avez besoin qu’elle soit aussi confortable que possible. Nous avons donc demandé à des spécialistes de la décoration et de l’architecture d’intérieur comment ajouter une sensation de confort à votre espace de vie.

Ajoutez des textures

Les tissus de différentes textures sont un excellent moyen d’ajouter une sensation de confort à votre intérieur. On pense à des tapis confortables, des coussins en velours et des revêtements de canapé douillet. On n’a jamais trop de textures dans une pièce, c’est ce que vous diront ces professionnels de l’aménagement à Montpellier. Plus vous en mettez, plus c’est accueillant et douillet. Le tout est de faire en sorte que les couleurs aillent ensemble. Pour un maximum de style variez les textures lourdes et légères, jouez avec des motifs raffinés ou des imprimés unis.

L’ajout de plaids en grande quantité peut totalement aider à créer cette ambiance 100% cosy. En plus de fournir une dose de chaleur lorsque c’est nécessaire, les plaids peuvent donner à une pièce un style supplémentaire. Laissez un plaid sur le dos de votre canapé ou pliez soigneusement quelques-uns dans un panier au sol près du pied d’une chaise.

Choisissez vos fauteuils avec soin

L’achat d’un canapé est l’investissement le plus important que vous puissiez faire dans votre salon. Il est essentiel d’essayer avant d’acheter. Si vous êtes quelqu’un qui aime se détendre devant Netflix, vous avez besoin d’un canapé qui offre un bon soutien pour le cou et le dos. Choisissez un canapé aussi confortable que possible. Il faut qu’il soit ergonomique et que le tissu soit d’excellente qualité. Ensuite, en fonction de votre budget, vous pourrez choisir le design.

Si vous avez de l’espace, le mieux reste de multiplier vos sièges. Pour concevoir un espace de vie confortable, disposez de plusieurs sièges confortables va vous aider. Personne ne doit se résigner à s’asseoir par terre (à moins qu’il ne soit blotti sur un coussin confortable, bien sûr). Si le canapé doit être profond et douillet pour pouvoir y rester des heures, les chaises doivent être confortables et ergonomiques. Avant d’en ajouter à outre mesure dans votre salon, veiller à ce qu’il y ait toujours suffisamment de places assises pour se déplacer. Pour que vos invités se sentent encore plus à l’aise, placez les fauteuils à portée de main des tables d’appoint, de sorte que tout ce dont ils ont besoin pour se détendre soit à portée de main, qu’il s’agisse de leur téléphone ou d’un verre de vin.

Concevez un coin lecture

Rien n’offre autant de confort qu’un coin douillet où l’on peut se blottir contre sa tasse de thé et profiter d’un bon livre. Pour obtenir le meilleur coin de lecture possible, vous devez d’abord trouver l’endroit idéal dans votre chambre, soit près de la fenêtre avec beaucoup de lumière naturelle, soit dans un coin tranquille.

Ensuite, vous avez besoin d’un fauteuil qui offre un confort total. Choisissez un fauteuil conçu pour soutenir votre posture. Ajoutez une table petite d’appoint et une lampe pour lire complèteront votre coin lecture.

Misez sur le naturel

Il a été prouvé que les plantes ont un impact énorme sur l’humeur et la qualité de l’air dans une pièce. Les plantes sont une tendance indémodable, elles ajoutent de la vie et apportent de la fraîcheur dans une pièce. Vous avez un large choix entre les plantes à poser au sol, à accrocher au mur, à suspendre au plafond, ce qui permet d’incorporer facilement de la verdure dans votre salon.

Utilisez des couleurs chaleureuses

Pour ne pas vous lasser de la peinture de votre salon tout en entretenant l’esprit cosy, optez pour des nuances de gris.

Le gris s’intègre aussi bien dans des espaces contemporains que traditionnels, il est élégant et sophistiqué. Vous pourrez ajouter des touches de couleurs (ocre, vert jade, or) plus chaleureuses via des pots de fleurs, des cadres ou même des meubles repeints.

Éclairez bien votre espace

On peut faire beaucoup de choses avec un bon éclairage. Il peut créer une sensation de confort instantané dans n’importe quel espace. Il ne faut pas s’en tenir à une lampe principale. Pour aider à transformer l’ambiance de l’espace, essayez différentes sources d’éclairage. Utiliser des lampes à pieds et des lampes suspendues, afin que de créer une ambiance plus ou moins tamisée en fonction du temps de la journée.

Read More
lampe travaux

Quel type de lampe pour s’éclairer durant des travaux ?

Vous êtes un bricoleur averti. Vous avez décidé de vous lancer dans de grands travaux de rénovation. Seulement voilà, vous allez travailler dans un lieu peu éclairé par la lumière du jour. Vous allez donc avoir besoin d’une lampe pour vous permettre d’y voir clair pendant la durée des travaux. Le choix d’une lampe pour bricoler n’est pas si simple qu’il y paraît. En effet, il existe plusieurs types de lampes. Nous allons voir cela plus dans le détail ci-dessous.

La lampe frontale

La lampe frontale est le compagnon indispensable du bricoleur qui travaille dans les placards ou sous les éviers, notamment pour faire de la plomberie. Pratique, elle se fixe sur la tête grâce à un ingénieux système de sangles. Elle fonctionne avec une batterie rechargeable et vous offre plusieurs heures d’autonomie complète. La lumière est délivrée par des LEDs de forte puissance. Souvent, plusieurs niveaux de puissance sont disponibles suivant l’intensité dont vous avez besoin. Vous trouverez un comparatif des meilleures lampes frontales sur ce site. Côté tarif, une bonne lampe frontale coûte de 50 à 100 €. Vous trouverez des modèles en dessous de 20 € mais leur qualité de fabrication n’est hélas souvent pas d’un très bon niveau. Du coup, si vous ne voulez pas avoir à la remplacer trop rapidement, il faut mieux investir une certaine somme pour pouvoir conserver votre modèle pendant plusieurs années.

Petite astuce au moment du choix, prenez une lampe frontale avec une tête orientable. Ainsi, vous pourrez facilement modifier la position de la tête d’éclairage et apporter de la lumière sur les endroits sur lesquels vous êtes en train de travailler.

La lampe de chantier

Le projecteur de chantier est une source lumineuse d’appoint qui nécessite une source d’alimentation en électricité. Donc contrairement à la lampe frontale, vous aurez besoin d’une prise pour pouvoir la brancher. Du coup, la puissance délivrée par la lampe sera beaucoup plus importante. Là vous allez pouvoir éclairer une pièce entière de façon très vive grâce à une seule lampe de chantier. Elle est utilisée dans plusieurs situations :

  • Quand les ampoules ne sont pas encore posées sur les douilles,
  • Quand on réalise des travaux de peinture pour bien voir les imperfections du mur,
  • Quand on a besoin d’éclairer une très grande surface en intérieur ou en extérieur.

Certains modèles sont étanches pour pouvoir être utilisés dehors, si vous travaillez par exemple sur le revêtement de votre façade. Ce qui est très pratique avec ce type de lampe, c’est qu’on peut facilement la déplacer d’une pièce à l’autre. Elle est montée sur un trépied ou un socle lui permettant d’être stable. Evidemment, vous éviterez de l’utiliser en extérieur en pleine tempête. En effet, elle risquerait de tomber et de se casser. Une bonne lampe de chantier coûte en général plus de 100 €.

Quelques conseils pour l’achat de votre lampe

Tout bricoleur qui se respecte le sait, le bon matériel est indispensable pour bien travailler. Et le bon matériel, cela se paye. Il n’y a pas de secret, si vous voulez travailler en toute sécurité, vous allez devoir y mettre le prix. C’est vrai que l’on achète un tournevis, une scie ou une lampe torche. Bien évidemment, vous allez trouver lors de vos recherches du matériel à très bas prix. Vous serez forcément tenté de l’acheter car sur le papier, les caractéristiques semblent alléchantes. Mais il ne faut pas rêver, une lampe à 10 € ne peut pas être aussi performante et durable qu’une lampe à 100 €. Ce n’est pas simplement une question de marque mais aussi et surtout de qualité des composants utilisés. Que cela soit pour la batterie, le corps de la lampe ou le choix des ampoules, la qualité fait toute la différence. Vous allez très vite vous en rendre compte. Une bonne lampe se garde pendant plusieurs années sans aucun problème. Avec les LEDs, on n’a plus besoin de remplacer les ampoules car ce type d’ampoule grille très rarement.

Et puis au-delà de la qualité, c’est aussi une question de sécurité. Qu’allez-vous faire si votre lampe vous lâche au moment où vous étiez en train de ressouder deux tuyaux après une fuite d’eau ? Vous risquez d’être bien embêté pour terminer la manouvre. Pire, vous pourriez vous blesser.

Pour bien acheter, fiez-vous aux avis des autres bricoleurs que vous pourrez trouver sur Internet. Ils sont très précieux. Et puis, certaines marques font vraiment référence. En les achetant, vous ferez une bonne affaire et éviterez bien des écueils.

Read More
balcon carrelage

Étanchéité d’un balcon carrelé

Lorsqu’il n’est pas correctement étanchéifié, un balcon carrelé peut entraîner une multitude de problèmes, en particulier un balcon situé au-dessus des autres pièces d’une propriété. Les dégâts causés par les balcons peuvent entraîner d’importants dégâts d’eau à l’intérieur et provoquer de l’humidité, un écaillage de la peinture et d’autres problèmes structurels qui peuvent être coûteux à réparer.

Les balcons présentent de nombreux détails identiques à ceux d’autres parties de l’enveloppe extérieure du bâtiment, mais il existe également des détails difficiles spécifiques à ce type de construction : bords de dalles de toit, pénétrations de colonnes, seuils de porte et raccordements de la main courante. Ils sont vulnérables à la pourriture car ils captent la pluie et la dirigent vers une myriade de plans qui se croisent.

Lorsque des fuites ou des dégâts d’eau ont déjà commencé à se produire, soit par manque d’étanchéité, soit par suite d’une défaillance de l’étanchéité, il y a deux lignes de conduite à envisager pour essayer de réparer les dégâts et limiter vos dépenses de réfection des parties endommagées.

Avant de recourir à la deuxième option, plus coûteuse, vous pouvez essayer de résoudre les problèmes d’imperméabilisation en appliquant des produits sur la zone carrelée existante. N’oubliez pas, cependant, que cette étape suppose que le support ou la base en béton soit en bon état. Si le support présente des dommages évidents, tels que des fissures ou de l’érosion, l’application de produits sur la surface pour résoudre les fuites entraînera un échec, car les dommages au support ou aux dalles de béton doivent être réparés avant l’imperméabilisation.

La deuxième option consiste à retirer les dalles afin d’appliquer ou de réappliquer l’imperméabilisation. Il est préférable de confier un projet de cette nature à un entrepreneur professionnel et il est dans votre intérêt d’obtenir trois devis d’entrepreneurs locaux et de demander des références sur les travaux déjà réalisés.

Chaque balcon étant de conception différente, cet article aborde de manière générale le thème de l’étanchéité d’un balcon carrelé à l’aide de divers produits appliqués sur la surface carrelée existante.

Tous les travaux d’imperméabilisation, quelle que soit la conception d’un balcon, doivent tenir compte des points d’évacuation de l’eau, ainsi que des joints des murs et du sol. Inspectez le balcon pour détecter les signes de défaillance. Les signes les plus courants à surveiller sont les suivants :

  • Drainage insuffisant
  • Coulis fissuré ou manquant
  • Fissures ou dommages au substrat
  • Membrane d’étanchéité défectueuse ou manquante
  • Signes d’efflorescence

L’efflorescence est causée par une accumulation de sels qui s’accumule sur le dessus ou sur les bords des balcons. Comme l’efflorescence ne peut se former sans eau, une efflorescence visible est un signe que l’eau s’accumule ou ne s’écoule pas correctement.

Membrane d’étanchéité

Une membrane d’étanchéité peut être installée autour du périmètre d’une zone carrelée pour fournir une barrière étanche efficace. Suivez les instructions d’application recommandées pour assurer une installation réussie.

Hydrofuge pénétrant

Appliqué comme un scellant sur le coulis, un scellant pénétrant bloque la pénétration de l’eau. Lorsque vous remplacez un coulis fissuré ou manquant, appliquez un produit hydrofuge pénétrant pour assurer une étanchéité adéquate. Tout carrelage extérieur doit être traité avec un produit hydrofuge pénétrant et réappliqué dans le cadre d’un programme d’entretien régulier.

BON À SAVOIR

Lorsque le coulis a commencé à se dégrader, soit en s’effritant soit en se fissurant, il faut l’enlever complètement et l’appliquer à nouveau.

Traitement humide ou imperméabilisant

Lorsque la peinture a commencé à faire des bulles ou à peler à cause de l’humidité, vous trouverez des traitements humides ou imperméabilisants qui peuvent être appliqués. Suivez les instructions d’application recommandées par le fabricant.

Drainage correct

Un balcon extérieur ouvert sur les éléments doit permettre un écoulement ou un drainage adéquat de l’eau afin d’éviter la formation de flaques ou l’accumulation d’eau.

Dans la mesure du possible, le drainage doit être intégré aux tuyaux de descente existants de la propriété pour réduire le risque de dégâts d’eau, ou un tuyau de descente doit être installé pour permettre l’évacuation de l’eau. Trop de propriétés sont mal équipées d’un tuyau ou d’un drain ouvert qui permet à l’eau de s’écouler du balcon uniquement pour que cette eau puisse s’écouler sur les murs extérieurs. Cette méthode de drainage peut causer des dommages importants aux murs de la propriété.

Vous trouverez une variété d’options d’imperméabilisation dans l’entrepôt de construction ou la quincaillerie de votre quartier, chacune étant conçue pour un usage spécifique. En cas de doute sur le produit à utiliser pour votre application, demandez conseil au fabricant/fournisseur ou au personnel de vente.

Read More
agencer sa chambre

L’agencement de votre espace nuit

Agencer votre chambre spacieusement

Lorsque vous emménagez dans votre nouveau chez-vous, la chambre, votre espace nuit est une des pièces les plus importante de votre logement, si ce n’est la plus importante étant donné que vous allez y passer toutes vos nuits ! Il faut donc l’aménager de la meilleure des façons pour se sentir bien et passer de bonnes nuits.

Choisir la bonne température

D’après l’institut national du Sommeil, une pièce à 18° favorise la régulation naturelle de la température du corps, ce qui permet d’avoir un sommeil et une respiration de meilleure qualité durant votre nuit.

Cela nous est tous déjà arrivé d’avoir chaud et froid pendant une nuit. Cela s’explique souvent car nous avons tendance à allumer le chauffage dans la chambre à l’arrivée de l’hiver. Ce n’est en général pas le meilleur choix. Avec une température élevée, nous avons tendance à suer, ce qui peut nous réveiller et créer une incommodité pendant notre sommeil.

Pour profiter d’une température optimale, pensez à installer un thermomètre à l’intérieur de votre chambre pour connaître la température qu’il fait et passer la meilleure nuit possible.

Bien occulter les sources de lumière de la chambre

Il arrive trop souvent qu’il y ait des “jours” entre vos volets, vos rideaux, ce qui laisse entrer la lumière à l’intérieur de votre chambre et peut vous réveillez au lever du soleil. Pour éviter ce problème, pensez à installer des volets occultants, ne laissant pas du tout passer la lumière. Vous pouvez également en profiter pour installer des volets commandables à distance, vous permettant ainsi de les ouvrir ou de les fermer une fois que vous êtes au fond de votre lit en appuyant juste sur un bouton de télécommande. Pas mal non ?

Si vous voulez vous assurer de dormir dans le noir, vous pouvez également ajouter devant vos fenêtres des rideaux occultants, vous garantissant ainsi de dormir dans le noir le plus complet sans être gênés de la lumière qui pourrait vous réveiller.

Le confort de son lit et de son matelas

Pour bien dormir dans sa chambre, le lit et le matelas sont les deux éléments indispensables pour passer une bonne nuit. Votre lit doit être composé d’un sommier permettant à votre matelas de respirer.

Votre matelas quant à lui, doit être aux bonnes dimensions, c’est à dire suffisamment grand si vous êtes à deux, soit une taille d’au moins 160x190cm pour un couple. Plusieurs spécialistes de la literie comme My Matelas proposent 100 nuits d’essais, de façon à tester le matelas en conditions réelles pour se faire une bonne idée du produit. Il n’y a pas mieux pour s’assurer que c’est le matelas qu’il vous correspond ! N’hésitez pas à consulter les avis de My Matelas sur des blogs ou des plateformes d’avis vérifiés afin de vous donner une bonne idée du produit avant de l’acheter.

 

Read More
choisir sa cuisine

Choisir sa cuisine

Alors en général, aujourd’hui la cuisine est devenue un peu le lieu ou limite on passe le plus de temps. Alors forcément, on veut tous avoir une belle cuisine. D’ailleurs des cuisines j’en ai refait déjà 4 et une seule ou j’ai supervisé la pose après l’achat. Hé oui de temps en temps je fais mon fainéant (ça c’est pour vous), pour Madame je lui dit que je ne peux pas être au four et au moulin … Mais chut ;).

Alors si vous avez envie de refaire votre cuisine voici mes quelques conseils (je ne vais pas tout détailler des projets de reconstructions ou de création dans cet article, je ferais un plus tard bien complet)

Cuisine à monter soi-même

Sur le principe c’est un peu comme chez Ikéa tu achètes ta cuisine en kit et tu la monte toi même. Alors niveau prix on est forcément plus bas surtout que les principales enseignes qui vendent ce type de cuisine propose des produits similaires. Franchement mettre 8000€ dans une cuisine chez Casto, Brico, Leroy je vois pas l’intérêt. Les planches de bois sont similaires. Je parle de la qualité pas de la décoration qu’ils ont thermocollés dessus. Tu va trouver bien souvent de l’aggloméré de 16 / 18 / 20 mm donc c’est pas folichon ! On est pas sur une cuisine en bois plein, et avec un vrai plan de travail. Cependant tu peux t’en tirer pour moins de 2000€ une cuisine de +3m de longueur.
Pour le plan je te conseille de faire un tour sur les outils en ligne, ça fonctionne bien et ça te permet de voir rapidement de quoi tu as besoin comme meuble.

Petit bémol, il va falloir transporter tout ça jusqu’à chez toi ! Et la si t’as une Clio tu oublie direct. Personnellement je ne suis pas fan de la location de camion, alors en général je me démerde avec un pote le jour J qui a un utilitaire. Limite je lui demande rien juste de conduire mais au moins je trouve ça moins stressant. Car tu va me dire OUI mais les offres à 29€ l’heure c’est pas cher, je sais pas peut-être j’ai déjà eu à faire à des locations de véhicules avec mon travail et personnellement ça fait flipper, quand le mec te dit que l’assurance complémentaire coûte 100€ tu lui dit non non ça ira. Puis quand il te dit que même si c’est un gars qui grille le feu rouge et te rentre dedans ça te fera 1000€ de franchise, crois moi ça calme direct !

Les cuisinistes

Forcément si tu cherches le prix c’est pas forcément le bon plan. Cependant si tu veux pas te casser la tête et avoir de la qualité parfois supérieure à ce que l’on te propose dans les grandes enseignes de bricolage alors c’est fait pour toi ! Pour les idées de tarifs tu peux aller jeter un oeil sur les prix d’une cuisine snaidero
Déjà avec les cuisinistes, pas de prise de tête à monter ta cuisine ni à la faire transporter et ça c’est un gros poids en moins ! Parce que je t’ai pas préciser si tu achètes ta cuisine, il va falloir la monter et la il faut compter au moins 2 jours facile (si t’as pas fait de conneries en tirant des tuyaux d’évacuations et d’arrivée d’eau).

En général, tu as la pré-visite du cuisiniste qui te fait un briefing de la pose de la cuisine et de ce qu’il a besoin à tel ou tel endroit pour l’évier, le frigo, etc … Concernant la pose en général ça se fait en une journée, bah oui les mecs c’est pas toi ni moi, ils font ça toute la journée alors ils sont rodés. Toi tu réfléchis 26 fois si la trace de coupe du plan de travail pour insérer l’évier est bien faites, car si tu te foires, bah tu te foires et tu te fais défoncer par Madame lol.

Voilà pour les 2 solutions que j’ai essayé pour faire la cuisine, je te conseillerais pas une plus que l’autres, tout dépend de ton budget et surtout de ton envie aussi de te lancer dans des « gros » travaux ou alors profiter de ta cuisine le lendemain !

Read More
  • 1
  • 2