portail fer forgé

Les différents portails de maison

Il existe différents portails de maison, les uns plus attrayants et plus pratiques que les autres. Choisir un portail pour votre maison est une opération aussi importante que les autres et qui jouera un rôle majeur dans le décor de votre habitat. Cependant, il peut être un peu difficile de sélectionner le meilleur parmi les différents portails de maison qui s’offrent à vous. C’est pour cela que nous vous dévoilons dans cet article de précieux conseils sur les types de portails de maison afin de ne pas commettre d’erreur et de sublimer l’aspect extérieur de votre maison selon vos goûts. Quels sont les différents portails de maison ? Quel type choisir ? Quelles sont les astuces pour faire le bon choix de portail pour sa maison ? Quand est-il des matériaux ? Trouvez toutes les réponses dans cet article, attention même si les entreprises qui fabriquent et installent des portails proposent des gardes-corps, la conception et la fabrication est très différentes surtout en terme de sécurité car le garde-corps intérieur aura surtout un but de protection de chute des escaliers ou de votre niveau +1 si votre niveau est ouvert sur le rez-de-chaussée.

Les différents portails de maison : les principaux portails

On dénombre différents portails de maison, les modèles sont très variés. Mais on peut retenir quelques types de portails de maison les plus généraux et les plus habituels. Il faut savoir que vous devez choisir le type de portail qui s’adapte le mieux à vos habitudes quotidiennes d’une part mais d’autre part aussi aux dimensions réservées pour installer le portail. Voici la liste des différents portails de maison parmi lesquels vous pouvez faire un choix :

  • le portail battant : le portail aluminium battant de maison est constitué d’une paire de vantaux. Ces derniers on la particularité de s’ouvrir en direction de l’extérieur (portail battant ouvrant) ou en direction de l’intérieur (portail battant poussant). Parmi les différents portails de maison, le second type de portail battant c’est-à-dire poussant, est celui qu’on rencontre le plus souvent. C’est le portail parfait pour votre maison si celle-ci débouche immédiatement sur une ruelle. Par contre, pour le portail battant tirant, vous devez prendre toutes les précautions pour éviter qu’il n’empiète pas sur le passage public.
  • le portail coulissant : c’est le type de portail de maison qu’il vous faut si vous ne disposez pas suffisamment d’espace. Ce modèle demande qu’on installe un système de rail ainsi qu’un espace pour le refouler. Parmi tous les différents portails de maison, c’est le portail coulissant qui est le plus recommandée lorsque votre entrée est une entrée en montée.
  • le portail motorisé : ce type de portail vous donne la possibilité de le mettre en action à l’aide de bras motorisés. Vous avez à votre disposition une commande spécialisée pour ce type de portail de maison. Elle vous servira à son ouverture ou à sa fermeture.
  • le portail manuel : vous l’avez deviné, c’est de votre main qu’il faudra vous servir pour mouvoir ce type de portail. Vous serez donc contraint de déserter votre véhicule afin de venir l’ouvrir ou le fermer. En pratique, c’est le type de portail qui vous économise aussi le plus d’argent car vous n’avez pas besoin de le motoriser.

portail pvc

Les matériaux des portails de maison : tout ce qu’il faut savoir

Il faut bien choisir parmi les différents types de portails de maison mais encore faut-il être conscient des avantages et des inconvénients des matériaux dans lesquels ils sont fabriqués. Voici les implications des différents types de matériaux des portails de maison :

  • le portail en PVC : ce type de matériau est d’une grande légèreté. Le grand atout de ce type de portail est son prix qui est le plus bas dans notre liste. De plus, un portail de maison en PVC peut être entretenu très facilement. Tout ce que vous aurez à faire est de procéder au nettoyage fréquent à l’aide de l’eau et avec du détergent. Par contre, les portails en PVC sont esthétiquement simplistes et généralement en couleur blanche.
  • le portail de maison en aluminium : l’aluminium est aussi un matériau très léger à l’instar du PVC. Comme lui, vous n’avez pas besoin de trop l’entretenir. Il faut cependant noter qu’il est plus coûteux que le PVC. Cependant, ce type de portail présente l’avantage d’une large sélection de couleurs. Encore plus intéressant, de nombreux modèles de portail en aluminium imitent le bois.
  • le portail en fer forgé : le plus grand avantage de ces types de portails est la possibilité d’avoir des portails d’une esthétique très poussée. Il peut incorporer des éléments de décoration comme les piques ou encore les rosaces. De plus, ce matériau est d’une durabilité remarquable. Il s’agit du type de portail haut de gamme. Évidemment, c’est aussi le modèle le plus onéreux. Il est aussi disponible dans une grande variété de couleurs et de formes dynamiques.
  • les portails de maison en bois : c’est le matériau de fabrication noble. Le portail en bois fait un retour remarquable à la mode. Ce type de portail permet également d’avoir une grande esthétique. Les portails fabriqués dans du bois sont écologiques, soucieux de la nature car leur production pollue moins l’environnement que les matériaux cités précédemment. Par ailleurs, les portails de maison en bois sont de plus en plus tirés dans des espèces d’arbres régionaux qui leur confèrent la capacité de faire face aux rigueurs du climat entre autres. Si vous penchez pour le portail en bois pour votre maison, préférez le bois qui a fait objet de certification selon les critères de développement durable (FSC, PEFC).

Quels critères suivre pour le choix du portail de votre maison ?

Parmi les différents portails de maison qui existent, seul l’observation d’un certain nombre de critères vous permettra de sélectionner le portail adéquat. Voici ce qu’il faut prendre en compte au moment de choisir le portail qui prendra place dans le décor de votre maison :

  • Votre portail doit pouvoir assurer la protection de la maison contre les tentatives d’irruption. Il faut donc un portail imposant et sécurisant qui dissuadera les voleurs. Il devra aussi résister assez longtemps. Face à des facteurs comme le temps, les actionnages fréquents ainsi que les épreuves du climat, votre portail doit tenir bon.
  • Il faut choisir un portail qui s’adapte convenablement à l’entrée de votre maison. Assurez-vous que vous pourrez ouvrir et fermer votre portail sans difficulté, surtout s’il est sollicité quotidiennement.
  • l’esthétique est un aspect très important. Selon vos goûts de couleurs et de formes, optez pour le portail qui va à merveille avec votre maison.

 

Voilà ! Vous savez désormais tout sur les différents portails de maison. Suivez juste nos conseils pour choisir celui qui vous convient le mieux. Quel que soit votre budget ou vos préférences esthétiques, vous voyez donc que vous pouvez choisir un portail pour votre maison qui sera parfait et durable.

Read More
pergola

Tout savoir sur les différents types de pergolas

La pergola est une solution intéressante si vous souhaitez vous offrir une extension pour votre logement. Il vaut parfois mieux se tourner vers un professionnel qui propose des terrasses à structure aluminium, pour une plus grande solidité et résistance aux conditions climatiques. Voici tout ce qu’il faut savoir pour faire le bon choix.

Quels sont les avantages de la pergola ?

Si vous avez un espace extérieur inexploité, et que vous désirez l’utiliser comme une véritable extension de votre logement, la pergola est la solution idéale. Vous transformerez ainsi votre terrasse en un espace de vie convivial, protégé des aléas du climat tout en étant ouvert sur votre jardin.

La pergola est une structure en aluminium, qui permet d’obtenir un revêtement solide, résistant au soleil et aux intempéries, tout en offrant une vue dégagée sur le reste de votre espace extérieur.

Quoi de plus agréable que de profiter de la verdure de votre jardin, pour une réunion de famille ou un café matinal, sans craindre la chaleur, la pluie ou le froid ? Avec son design moderne, ses couleurs qui s’adaptent à votre style et son ossature solide, la pergola vous permet de bénéficier de votre terrasse comme si c’était une nouvelle pièce de la maison.

Le soir, il est possible d’avoir de la lumière dans la pergola, à l’aide de lampes LED déjà intégrées dans la structure. Tournez vous vers un professionnel qui vous propose un service complet et qui vous accompagne dans toutes les étapes du processus de pose de votre pergola. Vous bénéficierez ainsi de conseils personnalisés dans le choix de la meilleure pergola. Une étude de vos besoins permettra au prestataire de s’adapter au style général de votre logement lors de la pose.

La pergola à lames orientables

Pour ceux qui désirent construire des extensions avec beaucoup de luminosité, la pergola à lames orientables est la solution la plus recommandée. Comme le souligne justement l’entreprise Qualité Pose, spécialisée depuis des années dans l’installation de pergolas sur Revel, le grand avantage de cette pergola, c’est que les lames peuvent être inclinées pour les orienter selon le temps qu’il fait. Ainsi, par temps pluvieux, il est possible de fermer les lames pour protéger votre terrasse de l’humidité et éviter d’être trempé par l’eau de pluie. Vous profiterez ainsi de votre extérieur tout en restant à l’abri.

En inclinant les lames, les rayons du soleil passeront partiellement dans la terrasse, pour apporter toute leur lumière et leur douceur. Vous aurez ainsi une pergola lumineuse quand il fait beau dehors et ressentirez tous les bienfaits du soleil.

La pergolas à lames orientables est donc l’alternative parfaite pour profiter de votre terrasse quelle que soit la météo. Elle limite les inconforts apportés par le temps pour vous laisser profiter de votre terrasse et vous y détendre ou manger par exemple.

La pergola à toiture fixe

C’est le type de pergola le plus solide. La toiture fixe est comme un vrai toit de véranda, elle protège. de la pluie et du vent de manière quasi intégrale. Tout en étant ouverte sur le jardin, la pergola à toiture fixe vous permet de rester complètement à l’abri des conditions climatiques, même les plus extrêmes.

Avec ce type de pergola, vous aurez l’avantage de profiter d’une vue imprenable sur votre jardin sans vous soucier du temps qu’il fait. C’est la solution idéale si vous ne cherchez pas forcément une grande luminosité mais privilégiez plutôt l’aspect cocooning. En effet, l’inconvénient principale de ce type de pergolas est qu’elle couvre intégralement le ciel et projette donc constamment une ombre sur votre terrasse. Elle permet d’apporter ainsi de la fraîcheur les jours chauds d’été mais limite de façon conséquente la luminosité.

La pergola à toile rétractable

Pour ceux qui cherchent une solution intermédiaire, il est possible d’opter pour la pergola à toile rétractable. Se situant entre les lames orientables et la toiture fixe, cette pergola est utilisable à la manière d’un grand parasol. Il est parfaitement possible d’avoir un plein soleil sur votre terrasse si vous ouvrez complètement la toile. De même, si vous avez besoin d’ombre, il vous suffit de tirer la toile de la pergola.

La manipulation de la pergola à toile rétractable est particulièrement aisée et rapide. C’est une alternative intéressante qui offre à la fois un aspect pratique, une simplicité d’utilisation et la possibilité de profiter pleinement du beau temps. Ce type de pergolas est la plus adaptée pour les climats capricieux et variants puisqu’elle s’adapte à tous les climats.

Read More
travailler une fissure

Quels produits de traitement pour réparer une fissure ?

Une fissure est déterminée selon sa longueur, sa largeur, son emplacement sur le mur, et le fait si oui ou non il y a d’autres fissures autour.

Un expert en bâtiment peut analyser une maison ou un bâtiment, afin de définir la gravité d’une fissure, puis vient le tour du maçon qui a pour mission de reboucher les fissures.

Cependant, dans une grande partie des cas, il est possible de le faire soi-même. Il existe des produits, qui peuvent être achetés dans des magasins spécialisés, qui sont très efficaces contre les petites fissures sans gravité.

Les meilleurs produits de rebouchage

Réparer une fissure maison est possible sans passer par un professionnel, si la faille n’est pas importante. Pour cela, il faut d’abord s’équiper, et avoir le matériel nécessaire.

Il existe différents produits utiles pour reboucher une fissure d’un mur :

  • L’enduit de façade, qui doit être appliqué sur les murs externes. C’est un produit puissant, mais il est conseillé d’en mettre au moins 2 ou 3 couches pour qu’il puisse résister correctement aux intempéries. Ensuite, il est aussi possible de mettre du crépi, qui donne un joli aspect au mur, et protège encore plus du froid et de la pluie.

  • Le plâtre, à utiliser seulement si le mur en question est déjà en plâtre.

  • L’enduit de rebouchage, qui est le produit le plus courant pour reboucher une fissure.

  • L’enduit de lissage, qui peut reboucher les plus petites fissures, mais qui est surtout intéressant à appliquer si l’on souhaite donner un aspect lisse au mur, pour le peindre par exemple.

Il est utile d’avoir l’un de ces produits chez soi, car une fissure peut se créer à tout moment.

La méthode pour reboucher une fissure

Une fois que vous avez le matériel nécessaire pour réparer la fissure, vous pouvez passer à l’action. Ce n’est pas très compliqué, tout le monde peut le faire : cela permet d’éviter de payer un maçon.

Avant tout, il est conseillé de dégager la fissure, de faire tomber tous les petits morceaux qui peuvent être restés dans la faille. Pour cela, il existe des petits pinceaux. Vous pouvez aussi utiliser une vieille brosse à dent. Nettoyer correctement la fissure est important pour que le produit puisse se glisser parfaitement dans la faille.

Il ne faut pas hésiter à élargir la fissure afin qu’elle soit bien propre. Cela ne causera pas de dégât sur le mur.

Vient ensuite le moment d’appliquer le produit. Il doit bien glisser au fond de la fissure et tout le long. N’hésitez pas à en mettre également tout autour, car la zone est quand même fragile. Cela va solidifier le mur.

Enfin, comme la peinture, il faut laisser l’enduit sécher, puis, si besoin, appliquer une nouvelle couche. Cela est particulièrement conseillé pour les côtés extérieurs des murs, qui sont plus fragiles.

Attention, si la fissure fait plus de 5 millimètres de largeur, elle est considérée comme dangereuse : il ne faut pas la toucher. Seuls les spécialistes peuvent la traiter. En effet, en cas de fausse manipulation, le mur pourrait s’abîmer davantage.

Si des nouvelles fissures se forment après en avoir bouché une, cela peut être le signe d’un vieillissement du bâtiment, d’un problème de construction, d’un mur fragile. Dans ce cas, si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à des spécialistes qui pourront procéder à une analyse du bâtiment et des fondations. Ils sauront expliquer pourquoi une fissure se forme, et que faire pour éviter cela.

La formation d’une fissure

Cependant, les fissures sont naturelles, leur création est normale et inévitable. Les facteurs de leur formation ne peuvent pas être annulés, mais parfois, ils peuvent être amoindris.

Les principaux éléments qui peuvent former une fissure sont :

  • Les intempéries ;

  • Le terrain ;

  • Un défaut de construction ;

  • La vieillesse.

La pluie et le froid sont des ennemis du bâtiment, ils causent des dégâts, dont les fissures. C’est pour cela qu’il est plus susceptible s’apercevoir des fissures sur les murs extérieurs.

Le terrain a aussi son importance : s’il est inondable ou calcaire, les fondations sont moins solides et le bâtiment aura tendance à s’affaisser, ce qui crée des fissures. C’est souvent pour cette raison que des fissures se forment sur des bâtiments pourtant neufs. Mais ça peut aussi être dû à un défaut de construction.

Enfin, l’âge du bâtiment a son importance. Une personne âgée a tendance à avoir la peau sèche, et un organisme plus fragile. Un mur est identique à cela. S’il est vieux, il sera forcément moins solide et pourrait commencer à tomber en ruine. Pour éviter cela, il faut l’entretenir, en rebouchant rapidement les premières fissures.

Finalement, la fissure de maison est rarement dangereuse pour le bâtiment, et il est possible de vivre avec. Pour être plus serein, ou pour une raison esthétique, il est quand même conseillé de les reboucher grâce aux différentes sortes d’enduits que nous proposent les magasins de bricolage.

Read More

Comment apporter résistance et durabilité à un bardage en bois ?

Le bardage en bois garantit un aspect chaleureux et naturel à une maison. Il séduit plus d’un en raison de son côté esthétique et de ses propriétés isolantes.

Toutefois, le bardage en bois se dégrade au fil du temps sous l’effet la pollution, les intempéries et les rayons UV. Quels sont les procédés possibles pour lui apporter résistance et durabilité ?

Le procédé dit d’oléothermie

Il existe plusieurs procédés récents qui permettent d’améliorer la stabilité et notablement la durabilité d’un bardage en bois. Ce sont les traitements thermiques qui se déroulent sous haute température variant de 210 à 250 °C.

Le bardage en bois est placé dans des fours spéciaux pour avoir un bois rétifié grâce à l’azote ou un bois thermo-traité finlandais suite à des injections de vapeur d’eau. Le bois utilisé prend une couleur brune. Il devient hydrophobe et du coup assez résistant aux attaques d’insectes ou de champignons.

La particularité du procédé dit d’oléothermie est de maintenir la température à 130 °C pour ne pas fragiliser la structure du bois. Le bois est immergé dans un mélange fait de dérivés oléagineux végétaux et d’huile de lin. Il est possible d’utiliser un mélange d’acide acétique et des dérivés d’huiles végétales.

L’usage des lasures, huiles et peintures

La durabilité des essences de bois telles que le châtaignier et le chêne s’explique par leur teneur considérable en tanins. Néanmoins, ils sont lessivés progressivement par l’eau de pluie. Il faut donc se servir de peintures, de l’huile ou de lasure pour une meilleure protection.

L’huile de lin par exemple est additionnée à la térébenthine. On peut s’en servir par temps chaud pour retarder le grisaillement. Cette procédure est moins couteuse.

Les lasures bio colorées peuvent servir. Elles apportent une protection idéale contre les UV en raison de leur contenance en pigments. Cependant, elles sont à renouveler chaque 3 à 5 ans sur les façades sud et 8 à 10 ans sur les façades nord. Elles ne nécessitent point de ponçage préalable contrairement aux peintures.

Les peintures laques bio assurent une protection durable car contiennent des charges formant un écran féroce contre les UV.

Le procédé de Shou Sugi Ban

Cet article de Guillaume Le Penher renseigne mieux sur l’utilisation du Shou-Sugi Ban. La technique vient de l’architecte Terunobu Fujimori. Il fait flamber le bois pour faire ressortir son veinage. Le bois utilisé originellement est le Sugi dénommé le cèdre du Japon. Il s’agit bien du cyprès.

Pour réaliser le Shou Sugi Ban, le bois doit être sec. Le brûlage est réalisé du côté de la planche tourné vers l’extérieur au niveau du tronc. Le processus artisanal de production respecte 5 étapes régulières. En France, la production industrielle est la plus utilisée. Le brûlage permet au bois d’avoir une structure hétérogène.

Les procédés par l’adjonction de produit

Il existe divers procédés par l’adjonction de produit à savoir le trempage, le badigeonnage et la pulvérisation. Il s’agit d’appliquer une fine couche de certains produits en périphérie de la section. Il est important de ne pas usiné le bois ainsi traité après traitement. Au cas contraire, les zones usinées sont moins protégées et très sensibles aux attaques.

Le procédé sous-vide est utilisé pour une pénétration plus profonde du bois avec le produit utilisé. En réalité, on atteint les classes 4 et 5 en se servant du procédé sous pression. Ce n’est point le procédé double vide.

Les procédés par la modification moléculaire du bois

Les molécules du bois sont modifiées par les produits chimiques. C’est le cas de la furfurylation. Ce procédé consiste à injecter dans le bois de l’acide furfurylique. La durabilité des essences est ainsi augmentée. Il nécessite plus de moyens et il n’existe point de fabrication française.

Le procédé dit de l’acétylation vise à injecter de l’anhydride acétique dans le bois. Ce dérivé du vinaigre rend le bois plus hydrophobe afin d’augmenter sa durabilité. Avec un tel traitement, on obtient de bons résultats, mais si le coût reste assez élevé.

Le mot de la fin

Vous l’aurez compris, les moyens pour apporter résistance et durabilité à un bardage en bois sont nombreux. On retrouve ainsi :

  • Le procédé dit d’oléothermie

  • L’usage des lasures, huiles et peintures

  • Le procédé de Shou Sugi Ban

  • Les procédés par l’adjonction de produit

  • Les procédés par la modification moléculaire du bois

Si nous devions vous en conseiller une parmi les 5 solutions, portez plutôt votre attention sur le procédé de Shou Sugi Ban, naturel et traditionnel, pour traiter votre bois. Vous respecterez l’essence du matériau et l’environnement par la même occasion !

Read More
toiture qui fuit

Toiture qui fuit : conseils et astuces pour réparer !

Moisissures ou taches noires sur votre plafond, fissures entre les murs, peinture boursouflée ? C’est probablement votre toiture qui fuit. En été comme en hiver, votre toiture peut prendre un coup de vieux et une fuite est vite arrivée. Pas de panique ! Retrouvez dans cet article les conseils et astuces à mettre en application pour réparer votre toit lorsqu’il fuit.

Comment localiser une infiltration d’eau par le toit

Détecter d’où vient une fuite de toiture peut s’avérer assez complexe, car cela demande beaucoup de minutie. Mais en général, on en vient à bout en respectant les étapes nécessaires. Au préalable, il faut identifier la cause de la fuite, repérer son emplacement puis réparer les dégâts soi-même ou non. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel du domaine, car qui dit fuite d’eau, dit dégâts importants et par ricochet facture lourde.

Si vous êtes en France, faites appel à un couvreur professionnel à Montpellier pour réparer votre toiture qui fuit et bénéficiez d’une couverture de votre assurance. Un couvreur professionnel possède les compétences nécessaires pour déterminer exactement l’origine de la fuite et réparer votre toit.

Identification de la fuite

Les fuites d’eau par le toit sont souvent soupçonnées devant les signes de mauvaise étanchéité tels que :

  • de la moisissure sur les plafonds ;
  • des fissures sur le bitume ;
  • des cloques sur le toit ;
  • des bardeaux manquants ou difformes ;
  • ou une odeur d’humidité dans une pièce, etc.

Couramment, la zone où ces signes sont retrouvés ne constitue pas le lieu exact de l’infiltration. Il faudra monter au grenier si vous en possédez un pour rechercher des taches noires ou des moisissures sur le revêtement du toit. À l’inverse, vous allez devoir monter sur le toit pour inspecter les bardeaux à la recherche de signes des dommages.

Repérage du point d’entrée de l’eau

Après avoir identifié les fuites, il convient de confirmer le point d’entrée de l’eau. Cette étape est importante, car sans elle, vous prenez le risque de gaspiller votre temps et votre énergie dans la réparation d’un simple suintement, le point originel étant situé ailleurs. Pour ce faire, réalisez un trou dans le plafond à l’endroit de l’infiltration et vérifiez l’humidité de la charpente.

Une autre façon de procéder est d’utiliser soit du fumigène soit la technique du gaz traceur. Dans le second cas, la sonde émettra un signal à l’endroit de la fuite après que vous avez inséré un gaz en basse pression sous le système d’étanchéité. Lorsque le système d’isolation est défectueux, une infiltration d’eau dans votre toit peut survenir. En vérifiant vos combles, vous devrez remarquer vos poutres imbibées d’eau, de même que l’isolant.

Réparation de la fuite

Devant une infiltration du toit, il est indispensable de procéder aux travaux de réparation dans les plus brefs délais. Vous pouvez faire appel à un professionnel ou effectuer la réparation vous-même à supposer que vous possédiez un minimum de connaissances dans le domaine.

Premièrement, il faudra assainir l’espace concerné par la fuite en la débarrassant des saletés et autres débris. Un simple balayage ou un brossage devrait suffire. Utilisez un fongicide pour ôter les moisissures, lichen ou mousse. Ensuite vient le moment de combler les fissures. Vous aurez besoin de divers outils et matériau selon le type de réparation à effectuer.

Évidemment, vous ne pourrez effectuer que les petits travaux comme remplacer des bardeaux endommagés ou appliquer un nouveau calfeutrage autour des cheminées ou sur le bord des fenêtres… Les réparations plus complexes (les problèmes concernant le solin, rénovations complètes de toit, etc.) seront laissées au soin du professionnel.

Pour réparer une fuite dans une toiture moderne comme un toit-terrasse, vous aurez besoin de :

  • chalumeau ;
  • truelle ;
  • mastic ;
  • goudron ;
  • peinture ;
  • aluminium, etc.

Le mastic servira à boucher les fissures ou les joints que vous recouvrirez ensuite d’aluminium, de goudron et enfin accessoirement de peinture pour faire joli. Veillez bien à utiliser des matériaux de qualité.

reparation fuite toiture

Quelques conseils pour prévenir les fuites d’eau par le toit

Les fuites d’eau par le toit sont dues en grande majorité aux intempéries (accumulation de neige et de feuilles mortes), au temps (toiture vieille) ou à défaut de confection. Un entretien régulier du toit permet de minimiser les effets de ces facteurs sur le toit. Chaque année, prenez le temps d’inspecter votre toit après les mauvais temps. Nettoyez fréquemment les gouttières, effectuez souvent un démoussage du toit, un calfeutrage des joints de même qu’une isolation du toit.

Avec ces mesures, vous ferez des économies, rendrez pérenne votre toiture et surtout vivrez bien les périodes de froids.

Read More

Que trouve-t-on dans un magasin de bricolage ?

Un magasin de bricolage est un commerce de détail spécialisé dans la vente de matériaux, d’outillages, de quincaillerie, de peintures ou de verres. Il y a tout ce qu’il faut pour construire, rénover et aménager, qu’il s’agisse de grands projets de fondation pour des professionnels du bâtiment d’un côté ou encore de petits travaux pour celles et ceux que l’on surnomme souvent les bricoleurs du dimanche. Et entre ces deux types de publics , les magasins de bricolage représentent aussi une source d’approvisionnement particulièrement riche pour les personnes qui aiment bricoler et qui savent faire de nombreuses choses en la matière par elles-mêmes.

  • Qu’est-ce qu’un magasin de bricolage ?

  • Que peut-on y trouver ?

Un magasin de bricolage, en quelques mots

Tout d’abord, c’est une boutique où on trouve et où on peut acheter plusieurs produits de marques différentes. Il y a d’une part les magasins de vente en ligne et d’autre part les magasins réels. L’univers du bricolage suit la tendance et ce qu’on y trouve peut même être considéré comme étant des produits de première nécessité.

Comme vous pouvez le constater dans les articles de blog sur ce site Internet, on ne fait pas que vendre dans un magasin de bricolage, surtout dans les grandes enseignes connues à travers l’Hexagone et au-delà. En effet, très régulièrement on y propose également des services comme la location de matériel et / ou la location de véhicules utilitaires. Il s’agit là d’une aubaine pour les particuliers qui n’ont que quelques petits projets à mener à bien de façon ponctuelle et qui sont ceux qui profitent le plus de ce type de service de location puisqu’ils n’ont pas besoin d’investir dans de gros engins qui ne leur serviraient qu’une fois ou deux dans l’année. Ils se contentent donc de louer l’appareil de leur choix auprès d’un magasin spécialisé. Certains prodiguent des cours de bricolage en magasin pour s’initier à des métiers ou simplement pour avoir des notions de base. Quand vous décidez de vous tourner vers un magasin en ligne, vous profitez de tous les avantages de l’achat en ligne : catalogue, livraison à domicile ou en point relais, service après-vente et même de conseils de bricolage et de décoration, etc.

Enfin, outre le service après-vente, certains magasins peuvent aller jusqu’à proposer des prestations d’entretien et de réparation. Si dans un magasin réel, vous avez des conseillers en vente, les sites Web peuvent quant à eux disposer de blog et de service « tchat » pour vous aider à faire le bon choix de marque et de produit selon votre budget et vos besoins.

Les articles disponibles dans un magasin de bricolage

Un magasin de bricolage permet aux particuliers de trouver une solution aux petits tracas du quotidien : les petites fuites d’eau, les problèmes de portes ou une ampoule qui doit être remplacée. Pour les professionnels, il leur permet de disposer de toutes les fournitures nécessaires pour réaliser leurs tâches quotidiennes dans les meilleures conditions. Il peut fournir en petite quantité ou en grande quantité pour les entreprises.

Dans les magasins réels, vous avez les rayons qui vous indiquent où vous rendre en fonction de ce que vous recherchez. Dans un magasin de bricolage en ligne, vous avez des catégories qui ressemblent à peu près à celles-là : outillage, quincaillerie, matériaux de construction, chauffage et plomberie, menuiserie, électricité et domotique, carrelage, parquet et sol. Après, selon l’enseigne, il peut y avoir des catégories cuisine, salle de bain, terrasse et jardin, etc. Par exemple, pour les outillages, vous avez ceux qui sont électroportatifs et ceux qui sont manuels. Vous avez également des machines d’ateliers, des outillages spécialisés, des accessoires et des consommables, des protections pour les bricoleurs et même des produits d’entretien et de nettoyage. Dans un rayon menuiserie, vous avez les fenêtres, les portes, les verrières, les volets, les stores, les étagères, les planchers et les parquets. La rubrique Quincaillerie peut quant à elle proposer les petits compléments indispensables de vos portes, fenêtres, placards ou étagères : boulon, chevilles, vis, clous, câbles, chaînes, cordes, etc.

Le terme « bricolage » utilisé englobe tout un tas de catégories de produits divers qui sont utiles pour la maison, les bureaux et les bâtiments. Les produits vendus ne s’arrêtent pas autour du bricolage. Vous pouvez tout à fait vous rendre sur une boutique en ligne spécialisée afin de trouver des outils de jardinage ou encore des décorations d’intérieur. L’avantage est que vous avez un grand nombre de marques pour bien faire votre choix.

Read More

Quelles sont les missions d’un serrurier ?

Le serrurier doit avant tout être un artisan compétent et de confiance. Maintenant, on peut parler des missions d’un serrurier qui sont associées à la conception des clefs et des serrures. Vous l’appelez en urgence lorsque vous n’arrivez pas à accéder à votre intérieur, si votre serrure ou clef rencontre des problèmes quelconques. Mais les tâches qu’il est en mesure d’accomplir ne se résument pas uniquement à cela. On vous en dit plus dans cet article, l’occasion de voir qu’en cas de besoin, le recours à un professionnel reste la meilleure solution :

Réparer les serrures

Un serrurier à proximité est votre héros si jamais vous perdez vos clefs on ne sait où, si la clef est restée coincée dans la serrure ou que vous avez oublié vos clefs à l’intérieur et que vous avez claqué la porte par mégarde. Il intervient sur tous les types de serrures qu’il s’agisse d’un modèle classique ou sophistiqué. Il n’y a pas que les portes, cela peut aussi être une fenêtre, un coffre-fort ou une commode.

Il réalise des dépannages pour éviter que les dégâts prennent de l’ampleur et assurer votre sécurité. Certains de ces artisans sont joignables à toute heure, pendant les jours fériés et les week-ends pour ce faire. De ce fait, vous n’aurez pas à rester toute la nuit dehors en attendant qu’un professionnel vous dépanne. Vous n’aurez pas à commettre l’irréparable en forçant la serrure ou perdre vos nerfs à cause de votre porte. Car s’il y a des travaux que l’on peut faire soi-même, en matière de serrurerie, il sera préférable de passer par un professionnel dûment habilité (nous y reviendrons à nouveau plus loin).

Pour réaliser les missions d’un serrurier, l’artisan doit se munir des outillages d’experts nécessaires pour tous les types d’intervention. Il doit vous assurer une intervention sans dégât dans un délai rapide.

Poser ou remplacer les serrures

Certaines serrures sont réparables si la nature du problème n’est pas trop grave. Le serrurier peut alors vous proposer de réparer votre serrure uniquement. Mais cela est déconseillé s’il a dû forcer la serrure pour retirer un bout de clef ou si vos clefs sont perdues, car des personnes malintentionnées peuvent mettre la main dessus. Encore moins si elles ont été volées. Les serrures défaillantes doivent être remplacées, car elles peuvent compromettre votre sécurité et celle de vos biens.

Comme chaque type de serrure affiche un niveau de sécurité différent, le serrurier est en mesure de vous conseiller sur le type de serrure le plus adapté à vos besoins et vos installations existantes. Puis, il posera la nouvelle serrure suivant les règles de l’art. Faire appel à un serrurier compétent et qualifié comme l’est par exemple ASL, votre serrurier à Lille et dans le Nord, vous assurera une qualité de pose optimale contrairement à une serrure que vous installeriez seul sans les outils adaptés et sans forcément d’expérience en la matière, même en suivant à la lettre le meilleur des tutoriels. En effet, il faut bien voir qu’une serrure inadaptée et / ou mal posée va fragiliser la structure de votre porte et ne sera donc pas la meilleure solution pour assurer votre sécurité et celle des biens et des personnes au sein de votre habitation.

Les missions d’un serrurier métallier ?

Comme on le sait, le serrurier façonne non seulement les serrures, mais aussi les clefs et les gonds. Mis à part la serrure, les missions d’un serrurier peuvent aussi s’élargir à la métallurgie. Conséquence de cela, le serrurier sera aussi en mesure de vous installer un bloc-porte tout entier avec tout ce qui le compose et en fait une ouverture sécurisée dans son ensemble. En même temps, il a les compétences nécessaires pour effectuer des ouvrages métalliques nécessaires à la sécurisation des différents accès de votre habitation, de votre local commercial ou encore de vos bureaux.

Pour cela, il doit disposer d’un CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) serrurier-métallier ou d’un CAP ou bien d’un BEP (Brevet d’Etudes Professionnelles), en réalisation de structures métalliques ou d’ouvrages chaudronnées. De ce fait, il devient un serrurier dépanneur, mais il peut aussi intervenir sur les chantiers afin de poser les portes et les serrures pendant des travaux de construction ou de rénovation. Il maîtrise également la charpente et la menuiserie, de la véranda à la porte. C’est un spécialiste de la ferronnerie d’art qui dessine et fabrique les portails, les balcons ou encore les feuilles nervurées. Il peut de ce fait travailler avec d’autres corps de métiers comme par exemple avec les décorateurs / décoratrices d’intérieur ou encore avec les architectes sur les chantiers.

Read More
renovation maison

Les points importants à savoir pour la rénovation d’une maison

Si tu as acheté une maison avec des travaux alors il va falloir mettre la main à la patte et surtout organiser le chantier. En effet, ayant déjà retaper pas mal de maison je peux te dire que l’organisation est primordiale, c’est un peu comme le ménage, tu va te dire pourquoi nettoyer alors que de toute façon tu va re-salir le lendemain. Sur le principe j’ai toujours fait et penser cela, sauf qu’entre temps ma femme est arrivée et elle m’a fait changer mes habitudes et je dois avouer que je perds du temps à nettoyer, sauf que c’est agréable le matin d’arriver dans la pièce avec les travaux et que ça soit niquel pour travailler. Limite ça donne envie ! De plus les outils sont à leurs places et du coup je perds moins de temps à chercher le forêt de 8 qui est planqué sous la deuxième plaque de ponçage (avoue toi aussi ça t’arrive) !

Bref dans cet article je vais te donner quelques conseils pour bien organiser le chantier et surtout rien oublier lors des travaux (bah oui c’est pas quand tu as fini la pièce qu’il faut te rendre compte que tu as oublié la prise du four ;)).

Faire des dessins et plans

Avant de commencer quoique ce soit, je te conseil vivement de faire des dessins et des plans. Si on prends l’exemple de la création d’une nouvelle pièce de manière complète il faut absolument se poser avant de commencer quoique ce soit et faire un croquis de la pièce. Personnellement c’est ce que je fais à chaque fois depuis que je me suis fait avoir plusieurs fois sur des détails que l’on oublie en milieu de chantier. Oui un chantier tu ne va pas le finir en 24h et c’est normal tu va parfois avoir besoin d’une semaine voir plus et ce que tu avais dans ta tête au début du chantier, tu risques de le zapper plus le chantier avance et plus tu rencontres des problèmes à résoudre alors note tout !

Voici en gros comment je fais et ce que je note :

  • Je dessine le croquis de la pièce (pas besoin d’un logiciel 3D ou autre, un stylo une feuille ça suffit !). On fait un croquis rapide de la forme de la pièce et des dimensions
  • Je note l’emplacement des prises que je souhaite installé (puis va voir ta femme car tu va surement en oublier ;))
  • Je note les emplacements des éclairages, des interrupteurs et des va et vient
  • Si c’est la cuisine je note les différents types d’équipement qui vont être installés avec les sections de câbles nécessaires
  • Si c’est une pièce d’eau je note les différents éléments qui ont besoin d’arrivée d’eau chaude et froide ainsi que les évacuations.

Voilà c’est pas bien compliqué comme croquis, une fois fait limite accroche le au mur et qu’il ne bouge plus du chantier !

L’installation électrique

Contrairement aux pièces d’eau comme la salle de bain, ou les WC tu va avoir besoin de tirer des câbles électriques dans toutes les pièces que tu va refaire. Tu peux toujours proposer à ta famille de t’éclairer à la bougie mais pas sur que cela plaise à tout le monde ! Alors l’électricité de base c’est pas très compliqué, ça se complique un peu avec les différentes sections de câbles mais mis à part la cuisine finalement tu peux tout faire en câble de 2,5mm². Si tu n’es pas sur de toi alors jette un coup d’oeil sur des sites internet pour bénéficier de conseils en électricité

tableau electrique

Pour les bases les voici :

  • L’éclairage : Il te faudra des câbles de minimum 1,5mm² (tu as bien lu MINIMUM donc on peut passer en 2,5mm² si besoin et si tu n’a pas envie de te prendre la tête avec différentes sections de câbles)
  • Les prises de courant : Il te faudra des câbles de minimum 2,5mm²
  • Les équipements électroménagers : Il te faudra des câbles de 2,5mm² par contre sur les équipements c’est une ligne par équipement en gros tu tire une gaine avec les 3 cables à l’intérieur par équipement (1 pour le four, 1 pour le lave vaisselle, etc …)
  • Pour la plaque de cuisson : Il te faudra des cables de 6mm² et bien évidement une ligne dédiée.

Voilà on a fait un peu le tour, quoiqu’il en soit mon petit conseil tire toujours plus de prises que prévues (c’est-on jamais la pièce peu évoluer dans le futur). Et personnellement maintenant je tire parfois des gaines vides (c’est pas ça qui va nous ruiner vu le tarif) et que j’amène au tableau et que je marque. Le gros avantage est de pouvoir tirer facilement et rapidement des câbles supplémentaires si besoin sans avoir à passer dans une gaine existante.

La plomberie

Si la pièce est une pièce d’eau comme la cuisine, la salle de bain ou les WC, il va falloir suivre les plans de plomberie que tu as dessiné auparavant. Bon la plomberie c’est pas comme l’électricité c’est plutôt assez simple et il y a moins de règle à respecter. Tu va avoir besoin de tirer des arrivées d’eau froide et chaude. Pour cela tu as 3 types de tuyaux :

  • Le PER (simple d’utilisation mais qui n’est pas celui qui va durer le plus dans le temps quand je parle de temps je te parle de 10/20ans hein le tuyau va pas lâcher l’année prochaine !)
  • Le multi-couche (simple d’utilisation et dure dans le temps : oui mais cher !)
  • Le cuivre (compliqué à réaliser mais dure dans le temps)

Personnellement je n’utilise jamais de PER après tu fais ce que tu veux, mais j’aime encastrer mes arrivées d’eau derrière les plaques de placo et avec le PER c’est déconseillé. Le multi-couche j’ai eu l’occasion d’en poser mais pas chez moi alors je n’ai pas un réel retour. Tu as bien compris, j’utilise principalement du cuivre pour moi c’est le top, par contre le souci c’est qu’il faut un poste à souder et savoir aussi faire une brasure (bon si tu as envie d’apprendre, c’est pas si compliqué j’ai aussi appris à faire une brasure sur le tas et aujourd’hui je m’en sors très bien !)

poste à souder

Pour les évacuations tu as pas mal de diamètre dans les magasins, mais c’est pas si important que cela, un tuyau d’une douche ou de lavabo en 40mm c’est parfait et ça fait le job ! Pour les WC tu prends du 100mm, certains te dirons que 90 ou 80 ça suffit, moi je dis qui peut le moins peut le plus et surtout j’aime pas mettre les mains dans les WC alors plus le tuyau est gros moins il y a de risque de bouchage !

On arrive au bout de cet article, j’espère qu’il t’aura aider, et surtout n’oublie pas de faire des plans avant de commencer le chantier !

Read More

Dessin, organisation, réseau, savoir s’organiser pour ses travaux

Quand on veut pouvoir faire ses travaux soi-même, quel que soit le type de travaux, il est indispensable de procéder avec sérieux et en respectant plusieurs points cruciaux que nous allons voir ensemble dans cet article. Si la liste de ce que vous devez faire n’est pas exhaustive, nous avons décidé ici d’insister sur trois points précis que sont le dessin, l’organisation et le réseau.

Dessin : mieux appréhender l’espace avec le dessin en perspective

La première des choses à faire quand on doit faire des travaux par ses propres soins, dessiner la ou les pièces de votre intérieur dans lesquelles vous allez faire des travaux. Bien sûr, s’il ne s’agit pas de revoir la structure de la pièce, vous n’aurez pas besoin de dessiner cette dernière et encore moins en perspective dans son entièreté mais simplement la zone de travaux en question.

En revanche si vous réaménagez une pièce, le fait de coucher cette dernière sur le papier vous permettra d’y voir bien plus clair et de mieux l’appréhender. Cela pourrait considérablement changer vos idées dans la mesure où les perspectives, d’aménagement cette fois, pourraient mieux vous sauter aux yeux.

Même si vous envisagez de revoir l’intérieur de votre maison ou appartement de fond en comble, il vous faudra tout de même procéder pièce par pièce. Comme c’est expliqué icisavoir dessiner en perspective, vous demandera un peu de pratique, mais en vous exerçant plusieurs fois avant de vous lancer, vous devriez réussir à dessiner les pièces de votre maison en perspective. Bien évidemment, si vous connaissez un ou une experte en la matière, demandez-lui si il ou elle peut vous donner un peu d’aide.

À partir du moment où vous aurez les dessins de vos pièces en perspective, il sera plus facile de penser et de structurer vos travaux. Et si vous n’en avez pas les moyens, dessinez tout de même la pièce normalement (sans perspective), cela vous aidera tout de même à y voir plus clair et si vous faites des travaux dans tout votre maison ou appartement, ayez aussi un plan d’ensemble.

Organisation : procéder avec méthode étape par étape

Deuxième des choses importantes quand on souhaite faire ses travaux par soi-même sans faire appel à un ou plusieurs professionnels, savoir s’organiser. Vous ne pouvez pas vous permettre d’effectuer les opérations dans le désordre. Il faut procéder étape par étape et effectuer chaque opération dans un certain ordre.
En fonction de ce que vous devez réaliser, documentez-vous, profitez de ce qu’à l’ère d’Internet et des tutoriels en vidéo on trouve aisément de l’information utile partagée gratuitement pour savoir précisément comment un professionnel du bâtiment procéderait à votre place.

N’hésitez pas pour cela à vous informer sur plusieurs sources différentes et à recouper les informations concordantes qui sont assurément des étapes incontournables. Listez le tout sur un document qui sera votre feuille de route et que vous pourrez facilement suivre point par point. Avant de vous lancer tête baissée, assurez-vous que vous avez bien tout le nécessaire pour chaque étape et qu’il n’y a pas de facteurs bloquants. Combien de travaux ont été entamés avant de se rendre compte qu’il allait être impossible de les mener à leur terme ? La réponse est beaucoup trop ! C’est un piège dans lequel vous devez à tout prix éviter de tomber si vous voulez effectuer vos travaux vous-même.

Vous avez tout ce qu’il vous faut ? Aucune des étapes que vous avez listées ne présente un caractère bloquant que vous n’allez pas savoir surmonter ? Vous pouvez vous lancer, mais avant cela, il paraît judicieux de savoir s’entourer de quelques personnes de confiance pour vous aider.

Réseau : savoir s’entourer des bonnes personnes

Pour une multiplicité de travaux que vous pourriez être amené(e) à réaliser par vous-même vous ne pourrez procéder seul(e). Il va donc falloir vous demander de l’aide et vous entourer d’une ou plusieurs personnes.

Comme nous l’avons vu plus haut en ce qui concerne le dessin en perspective, il est toujours appréciable de pouvoir compter sur des personnes qui possèdent des compétences complémentaires aux vôtres et de s’entraider quand c’est possible (ce qui impliquera aussi logiquement de rendre la pareille dans l’autre sens quand la situation se présentera).

En matière de travaux dans un intérieur, il y a des compétences dans certaines disciplines qui sont tout à fait appréciables : compétences en électricité, en plomberie, savoir porter du lourd, savoir se faufiler dans des espaces exigus… il arrive parfois que certaines personnes aient un profil de couteau suisse, expert(e) du bricolage et des travaux en tout genre, mais il faudra de toute façon parfois pouvoir compter sur plusieurs personnes simultanément en fonction de ce vous devrez faire. Vous devrez donc vous constituer un réseau de connaissances pour toutes ces capacités utiles. Commencez par cibler les personnes de votre entourage direct et avec qui vous entretenez de bonnes relations et demandez à votre entourage s’il vous manque parfois une compétence donnée s’ils ne peuvent pas vous conseiller quelqu’un. Avec une vision précise, une bonne organisation et des personnes de confiance autour de vous, vous voilà fin prêt(e) à faire vos travaux.

Read More
ranger chantier

Comment bien ranger ses outils et son chantier

Bon comme vous le savez, je fais pas mal de choses, mais j’ai un gros point négatif : JE NE RANGE JAMAIS ! D’ailleurs je pense que je ne suis pas le seul, alors n’hésitez pas à vous manifester. Du coup j’ai ma femme qui gueule souvent comme quoi c’est le bordel et que la maison est devenue un vrai parcours du combattant. Je dois avouer qu’elle n’a pas tord !

Le problème réside que je prends pas souvent le temps de ranger, entre le boulot, les choses à faire dans la maison il me reste parfois que très peu de temps pour réaliser les travaux la semaine, alors chaque heure est importante et il faut la rentabiliser au maximum.

Du moins je pensais que si j’enchainais les travaux sans ranger le matériel derrière moi ça irait plus vite. Finalement je me suis rendu compte que je perd beaucoup de temps à tout chercher ! Le forêt de 8 que j’ai balancer dans une sacoche, les vis de 20mm que j’ai éparpiller un peu de partout dans la maison. Et le tournevis plat qui se retrouve sur la terrasse ! Oui tu sais ce tournevis que tu as l’impression qu’il est vivant et qu’il se déplace tout seul dans la maison. Bon je pense qu’il a fini là-bas quand je suis parti fumer une clope tournevis à la main et que tant que je n’en avais pas besoin, il est resté sur la terrasse !

Alors comment mieux organiser son chantier ?

La caisse à outils

Le top du top pour moi ça reste les caisses à outils, je parle des vraies caisses pas des trucs en plastiques avec 3 bacs vendu dans les grandes enseignes de bricolage qui 1 semaine plus tard sont devenues un vrai fourre tout ! Par exemple la Caisse à outils Kraftwerk fait le taff, avec les différents modules de rangement au moins chaque outils à sa place !

Le plan de travail et l’espace mural

Si tu as de la place alors le plan de travail, avec les outils accroché au mur est pour moi aussi un très bonne solution, mais personnellement je n’ai pas de garage et si je tente de le faire dans le salon je ne suis pas sur que ma femme aime la décoration !

Les sacoches

Après il y a les sacoches de rangement, sur le principe elles peuvent être utile pour le rangement mais si comme moi tu es un peu bordelique, finalement elles vont finir comme la caisse en plastoc ! Un vrai fourre-tout. D’ailleurs ma sacoche de perceuse est full, tu trouve dedans des forêts (ok pour une sacoche de perceuse), un couteau à placo, des tuyaux et raccords de plomberie, et pour les voleurs qui tentent de mettre la main dedans sans mon consentement, des lames de scie sauteuses ! Comme quoi finalement elle ne me sert à plus grand chose quand on parle de rangement du chantier.

Voilà je ne suis pas sur que tu rangeras mieux, du moins moi j’essaye de faire un minimum d’effort aujourd’hui pour finalement gagner du temps. Mais à de la se dire que je suis devenu parfait, faut pas rêver non plus 😉

 

Read More