Ce n’est pas une fournaise, mais cela peut réchauffer votre maison. Et ce n’est pas un climatiseur, mais il peut rafraîchir votre maison. Comment est-ce possible?

Le principe de base de la physique qui explique la technologie des pompes à chaleur est utilisé depuis des siècles. Les anciens Chinois utilisaient l’énergie géothermique des sources chaudes naturelles pour chauffer leurs maisons. Cependant, malgré sa longue histoire, les pompes à chaleur sont encore un peu difficiles à comprendre, et voici pourquoi: Une thermopompe n’est pas une fournaise, mais elle peut réchauffer votre maison. Et ce n’est pas un climatiseur, mais il peut rafraîchir votre maison.

En termes simples, une thermopompe est un appareil de chauffage et de climatisation tout-en-un conçu pour garder votre maison confortable toute l’année. Il se compose de deux éléments principaux: un système de traitement de l’air intérieur et une thermopompe extérieure, similaire à une unité centrale de climatisation. La pompe possède un compresseur qui absorbe puis libère de la chaleur. En été, la pompe à chaleur fonctionne comme un climatiseur, absorbant la chaleur de l’intérieur de votre maison et l’expulsant à l’extérieur. En hiver, le processus s’inverse et la pompe extrait la chaleur de l’air extérieur et la délivre à l’intérieur pour chauffer votre maison. Et les pompes à chaleur sont adaptables; ils peuvent absorber la chaleur de trois sources différentes: l’air, le sol ou l’eau.

La méthode de la source d’air est de loin le moyen le plus courant – et le plus abordable – de faire fonctionner une thermopompe. Et parce qu’elle utilise l’électricité pour transférer la chaleur, plutôt que de brûler du carburant, une pompe à chaleur est beaucoup plus économe en énergie que la plupart des autres appareils de chauffage, en utilisant généralement 50% moins d’énergie.

La chose la plus étonnante à propos d’une pompe à chaleur est peut-être qu’elle peut extraire la chaleur de l’air froid, car même l’air froid contient de la chaleur. Par exemple, imaginez que vous vous tenez dehors par temps de 30 °. Vous auriez froid, non? Mais vous seriez plus chaud que si la température descendait à 10 °. C’est cette capacité à absorber la chaleur de l’air, même de l’air froid, qui rend les pompes à chaleur fiables et beaucoup plus éco énergétiques que les systèmes à source unique qui ne produisent que de l’air froid ou chaud.

Et cela nous amène à une autre grande chose à propos d’une pompe à chaleur: elle ne génère pas de chaleur à partir de zéro. Au lieu de cela, il déplace simplement ou «pompe» la chaleur d’un endroit à un autre, et le résultat est une réduction significative de la consommation d’énergie.

Composants de la pompe à chaleur

La chaleur a une propriété utile lorsqu’il s’agit de garder nos maisons et bureaux au chaud – elle passe naturellement d’une température élevée à une température basse. Ce que fait une pompe à chaleur, c’est inverser ce processus en utilisant une science simple qui pousse l’air de l’extérieur, le réchauffe, puis pénètre dans votre maison.

À l’extérieur d’une pompe à chaleur à air, vous trouverez un système de serpentins contenant du fluide frigorigène sur lequel l’air extérieur est aspiré à l’aide d’une roue ou d’un ventilateur. Le liquide des serpentins de réfrigérant absorbe toute la chaleur et, parce qu’il se réchauffe, commence à s’évaporer. Ce gaz passe ensuite par un compresseur qui augmente considérablement la température.

La bobine se déplace ensuite à l’intérieur du bâtiment vers certaines bobines internes où la chaleur est libérée. Pendant ce temps, le réfrigérant retourne à l’extérieur où il prend plus de chaleur et le processus recommence. La chaleur utile produite est pompée dans des conduits d’air et peut être transportée à divers endroits autour du bâtiment ou peut être utilisée pour chauffer l’eau qui alimente les radiateurs.

Les pompes à chaleur géothermiques fonctionnent un peu différemment, tirant leur source de chaleur du sol à l’extérieur ou d’un plan d’eau. Ces systèmes utilisent soit une boucle fermée pour le sol, soit une tuyauterie en boucle ouverte pour l’eau. La boucle fermée utilise une alimentation continue de réfrigérant pour effectuer le même type d’action qu’une pompe à air, tandis que les boucles ouvertes utilisent l’eau d’un puits ou d’un lac pour faire le même travail.

Pour les installations à plus grande échelle, vous voudrez peut-être opter pour une pompe à chaleur à absorption qui fonctionne de la même manière qu’une source d’air mais utilise de l’ammoniac au lieu d’un réfrigérant. Ceux-ci se trouvent plus souvent dans les installations industrielles, mais les développements récents les ont vus utilisés pour de grandes propriétés commerciales et domestiques.

L’autre composant majeur de toute pompe à chaleur est le conduit qui transfère la chaleur de la source principale aux pièces de la maison. Les conduits sont souvent le problème lors de la modernisation d’une maison car ils peuvent être invasifs et coûteux à installer. Pour ces raisons, certaines propriétés domestiques optent pour des pompes à chaleur mini-split qui sont moins problématiques à installer.

L’une des nouvelles initiatives dans le domaine de la technologie des pompes à chaleur est le développement de panneaux thermodynamiques qui transfèrent à la fois la chaleur de l’air et le rayonnement solaire pour réchauffer votre eau et vos pièces. Ceux-ci peuvent généralement être installés sur le côté d’une maison, mais peuvent également être trouvés sur le toit, ressemblant beaucoup à des panneaux solaires.

Alors pourquoi toutes les maisons n’ont-elles pas de thermopompe?

Maintenant, vous vous demandez peut-être pourquoi toutes les maisons n’ont pas de pompe à chaleur, et voici la raison: Les pompes à chaleur sont idéales pour les régions à climat tempéré, mais sont moins efficaces dans les régions aux hivers longs et froids. En règle générale, les pompes à chaleur sont efficaces à des températures d’environ 30 ° F ou plus. Tout plus froid que cela et la pompe aura du mal à extraire la chaleur, ce qui la fera fonctionner beaucoup moins efficacement.

Cependant, cela ne signifie pas qu’une thermopompe n’est pas une option viable, peu importe où vous vivez. Dans les régions froides qui nécessitent beaucoup de chauffage domestique, la pompe à chaleur peut être couplée à une fournaise au gaz, ce que l’on appelle un système bi-énergie. Lorsque le temps se refroidit, la thermopompe produit de la chaleur et utilise la fournaise pour souffler de l’air chaud dans toute la maison. Par temps très froid, lorsque la thermopompe ne peut pas extraire les BTU nécessaires, elle s’arrête automatiquement et la chaudière démarre.

Et dans les régions à dominante chaude, où le chauffage n’est pas aussi important, la pompe à chaleur peut être associée à un système de traitement de l’air. Dans cet agencement, la pompe à chaleur chauffe ou refroidit l’air et le système de traitement de l’air le fait circuler dans toute la maison. Pour savoir si une thermopompe est une alternative viable pour votre maison, contactez un entrepreneur agréé en chauffage et climatisation.

Retrouvez sur https://www.annonces-de-france.net/ , site web d’actualités françaises, d’autres conseils pour l’aménagement de votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *